Depuis 2010, le taux de logements vacants a triplé. La pression sur les prix des locations est forte…


Depuis 2010, le taux de logements vacants a triplé. La pression sur les prix des locations est forte, avec la pléthore de ces nouveaux appartements qui restent vides. Et côté croissance démographique, ça stagne. Or, si des offres promotionnelles alléchantes fleurissent, le prix des loyers ne baisse pas comme le laisserait espérer la loi de l’offre et de la demande. À qui la faute?


Canal 9