Des insectes valaisans bientôt dans vos assiettes?

Vous prendrez bien un insecte à la place de votre steak?

Des insectes valaisans bientôt dans vos assiettes?

Un criquet migrateur, un grillon domestique ou encore un vers de farine séchés pour remplacer les chips ou les cacahuètes à l’apéro.
C’est ce que propose la start-up Groozig issue du programme d’entrepreneuriat de la HES-SO Business eXperience.
A sa tête, cinq étudiants de la haute école dont trois issus de sa filière valaisanne.

Ils sont partis d’un constat simple: à l’avenir, le manque de viande peut avoir un impact sur l’apport de protéines pour le corps humain.

Or les insectes sont une alternative à la viande pour l’apport de protéines, selon les fondateurs de la start-up.
Une start-up qui entend bien surfer sur la vague de l’entomophagie dès que la commercialisation d’insectes sera autorisée en Suisse. Car pour l’heure leur vente est illégale dans notre pays, mais la situation devrait changer d’ici début 2017. Une loi a en effet été acceptée en ce sens l’an passé et la promulgation de l’ordonnance est attendue pour janvier prochain au plus tard.

En Suisse trois espèces seront autorisées: le criquet migrateur, le grillon domestique et le vers de farine.

Les fondateurs de Groozig espèrent, à terme, proposer des insectes « made in Valais ». Ils ont pour objectif de créer leurs élevages, pour pouvoir ensuite sécher les insectes et les assaisonner. Pour l’heure, ils importent des insectes déjà séchés depuis les Pays-Bas.

A noter qu’environ deux milliards de personnes consomment couramment des insectes.
Rhône FM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *