Étymologie humoristique du développement des vins valaisans : Le Valais connaît…

2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=true&share=true&height=80&appId=990953747658498" width="450" height="80" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"> data-width="450" data-show-faces="true">
2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=990953747658498" width="450" height="35" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true">

Étymologie humoristique du développement des vins valaisans :

Le Valais connaît un développement économique lent, mais certain. La production de vin est depuis peu supérieure à la consommation locale, ce qui facilite l’exportation, principalement en direction du canton de Vaud, là où la production est largement déficitaire et où le vin s’apparente plus à de la piquette. Ceci est en partie dû au fait que la diaspora valaisanne s’est largement établie dans le canton vaudois où elle boit allègrement sans pour autant s’habituer aux breuvages locaux.
Il est aussi important de noter que le Valais occupe la première place au niveau Suisse en matière de production d’alcooliques et cela malgré leur haute capacité d’absorption et leur foie trois fois supérieure à la normale. Ils ont remplacé dans la population les goitreux qui malheureusement sont en voie d’éradication. Le négoce du vin valaisan prétend dans sa publicité que les alcooliques valaisans sont de meilleure qualité que les autres, car ils ne boivent que du bon. Le fendant (vin vedette valaisan) peut se boire directement aux fontaines des différentes villes, ce qui facilite l’accès à une boisson de qualité.
Source : Désencyclopédie_Valais
Pour tous les amoureux du Valais