Gilles Florey est cofondateur d’une start-up qui développe des technologies de reconnaissance facial…

2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=true&share=true&height=80&appId=990953747658498" width="450" height="80" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"> data-width="450" data-show-faces="true">
2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=990953747658498" width="450" height="35" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true">


Gilles Florey est cofondateur d’une start-up qui développe des technologies de reconnaissance faciale: KeyLemon. Une entreprise née il y a plus de dix ans avec l’aide de l’incubateur TheArk et de la HES.
«Je faisais partie de la première génération à pouvoir bénéficier de ces programmes d’aide, qui existent encore en Valais.»


Canal 9