« Il vaut mieux manger du non-bio local que du bio étranger »

2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=true&share=true&height=80&appId=990953747658498" width="450" height="80" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"> data-width="450" data-show-faces="true">
2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=990953747658498" width="450" height="35" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true">

Faut-il privilégier les agriculteurs locaux qui font de la production intégrée ou le bio européen? Après Lucien Willemin qui défendait le bio étranger, découvrez les réponses de Pierre-Yves Felley, directeur de la Chambre Valaisanne d’Agriculture.

« Il vaut mieux manger du non-bio local que du bio étranger »

Suite à l’interview de Lucien Willemin, ancien économiste qui défend le bio européen face au non bio local, les agriculteurs valaisans se sont forteme …
Le Nouvelliste