L’initiative dite No Billag perd du terrain dans les intentions de vote. Si la votation avait eu lie…

2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=true&share=true&height=80&appId=990953747658498" width="450" height="80" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"> data-width="450" data-show-faces="true">
2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=990953747658498" width="450" height="35" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true">


L’initiative dite No Billag perd du terrain dans les intentions de vote. Si la votation avait eu lieu à la mi-février, 65% des Suisses auraient refusé ce texte, selon le deuxième sondage réalisé par l’institut gfs.bern pour la SSR. Mais rien n’est joué, met en garde le directeur de Canal9.
Réponse dans les urnes le 4 mars.


Canal 9