Maurice Tornay renonce officiellement à briguer un 3e mandat

Maurice Tornay renonce à un 3ème mandat

Maurice Tornay renonce officiellement à briguer un 3e mandat

Maurice Tornay ne briguera pas un 3e mandat de conseiller d’Etat.
Le chef du département cantonal des finances et des institutions a choisi de rendre publique sa décision ce matin. Elu au gouvernement valaisan en 2009, réélu en 2013, il quittera donc le navire le 30 avril 2017.
Maurice Tornay explique que plusieurs éléments ont pesé dans la balance. A commencer par son âge : 64 ans en mars prochain. Quant aux attaques constantes subies dans le cadre de l’affaire Giroud ou de la polémique autour du Réseau Santé Valais, « elles ont été prises en compte » mais n’ont pas été « déterminantes », assure-t-il.
En revanche, Maurice Tornay estime que la pression mise par Christophe Darbellay dès le début de la législature a « probablement joué un rôle ». S’il ne conteste pas la légitimité de la candidature du futur ex-président du PDC suisse, il juge la manière « indécente ».
Maurice Tornay va ainsi s’en aller et deviendra le premier conseiller d’Etat démocrate-chrétien à n’accomplir que huit ans au sein de l’exécutif cantonal. Une statistique dont il ne fait aucun cas puisque « risible » et « totalement secondaire ».
Le PDC du Valais romand désignera ses candidats au Conseil d’Etat le 12 mai à Conthey.
Seuls Jacques Melly et Christophe Darbellay sont sur les rangs.
Rhône FM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *