«On ne peut pas parler de réchauffement, parce qu’il y a 120 ans, on n’avait pas les mêmes moyens de…

2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=true&share=true&height=80&appId=990953747658498" width="450" height="80" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"> data-width="450" data-show-faces="true">
2F&width=450&layout=standard&action=like&show_faces=false&share=true&height=35&appId=990953747658498" width="450" height="35" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true">


«On ne peut pas parler de réchauffement, parce qu’il y a 120 ans, on n’avait pas les mêmes moyens de mesures». Le climato-réaliste, Jean-Claude Pont, professeur honoraire à l’Université de Genève, nous parle son livre: «Le vrai, le faux, l’incertain dans les thèses du réchauffement climatique». Selon lui, il n’y a pas de consensus de la part des scientifiques à ce sujet.


Canal 9